Loading...

Qui sommes-nous?

Rencontrées à Rennes, notre répertoire de polyphonie s’inspirent d’airs traditionnels et actuels. Nos voix se mêlent, s’entremêlent, se superposent. C’est grâce à cette diffusion de couleurs harmoniques et sonores que nous voulons vous faire valser et voyager à travers notre musique.

Lys Perdrieau
Lys Perdrieau
Lys commence la musique avec l’accordéon et découvre les joies du chant.
Ses voyages sont sources d’inspiration et sa passion pour la danse et le rythme la suit toujours dans sa pratique musicale. Sensible à la transmission, elle se plaît à accompagner des ensembles vocaux.
Manon Benoit-Gonin
Manon Benoit-Gonin
Chanteuse et flûtiste , Manon n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour rechercher de nouvelles possibilités vocales et ainsi enrichir sa palette de timbres. Les musiques du Brésil et du Cap vert ont une grande influence dans son répertoire, elle joue aussi dans un groupe de Bal Folk avec « Kepasâj ».
Amélie Dalibert
Amélie Dalibert
De formation musicale en contexte familial, Amélie s’offre la possibilité de toucher à différents instruments tels que la guitare, le piano ou le violon qu’elle développe en autodidacte. Elle joue aussi de la basse dans le groupe de bal brésilien Forro des Vallons et anime des ateliers de danse de Bal Folk.

Notre histoire

Amélie, Manon et Lys se rencontrent au CFMI de Rennes ( Centre de Formation de Musicien.nes Intervenant.es ), le début d’une belle aventure humaine et musicale.
IFA naît donc en 2014 avec l’envie de créer un univers de voix féminines, c’est avant tout l’histoire d’un lien de sororité intime et profond, un rendez-vous entre trois âmes féminines musiciennes et voyageuses qui fleurit avec le temps.
Le nom du groupe est un clin d’oeil à leur affection pour la culture Brésilienne.
« Ifá » est le nom que porte un système de divination issu des Orixas, divinités afro-brésiliennes originaires de la Culture Yoruba présente en Afrique de l’ouest.
 Les percussions rythment leur répertoire et invitent au voyage avec des instruments du Maghreb (Bendir, Karkabou) et du Brésil (Tantan, Ganzé, Triangle, Pandeiro) qui accompagnent leurs chants et rythment leur pas.
Après trois années de créations et de nombreux concerts ( Fête de la musique de Rennes / Festival « Accords et a cris » de fougères / Festival Moutons Noirs…), le groupe tourne son premier Clip «  El regateo de las consuegras » et enregistre son premier album « Tang tang qui se paf » au cours de l’année 2016.
Après une belle pause voyageuse d’un an, le trio reprend l’aventure. L’année 2018/2019 est ponctuée de nombreuses résidences et collaborations artistiques pour un spectacle intimiste et rythmé.

« C’est l’histoire des chansons que l’on propage, que l’on partage, que l’on invente, que l’on fait vivre. »

• IFA •

Teaser : El Regateo de las consuegras

Notre philosophie

Le chant est une forme particulière de langage, capable d’accomplir ce que la parole ne peut faire.
La voix est un immense terrain de jeu, elle guérit les maux, malaxe les mots, stimule le corps et l’envie de chanter cette soif de liberté, cette danse avec la vie.
Ce mélange des voix et des percussions est une invitation à se servir du cœur comme un tambour,  révélant ainsi le souffle vital,  l’ouverture de l’âme, la joie instinctive, la force tribale, la femme sauvage.

Ce sont des chansons que l’on propage, que l’on partage, que l’on fait vivre.

Ce sont ces mélodies familières qui nous accompagnent à certains moments de la vie.
C’est l’envie d’aller chercher de nouvelles sonorités, d’éveiller les sens et de susciter l’émotion des oreilles attentives.
Des inspirations de voyage, un collectage ou une berceuse…
Un emprunt aux mélodies espagnoles, séfarades, afro-brésiliennes, françaises…
Un cocktail des airs traditionnels et actuels, et de nombreuses compositions..
Faire vibrer ensemble des harmonies singulières, lentes ou prolongées, à l’unisson ou en bourdon, en canon ou en polyphonie…
Faire résonner leurs tambours comme symbole de leurs sens et force de leur existence en tant que femme.

En images